Notice: Constant _UE_LISTVIEW already defined in /home/t100250/2012/language/french.php on line 643

Notice: Constant _UPDATE already defined in /home/t100250/2012/language/french.php on line 817

Notice: Constant _UE_BANREASON already defined in /home/t100250/2012/language/french.php on line 830

Notice: Constant _UE_MEMBERSINCE already defined in /home/t100250/2012/language/french.php on line 890
La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership - TÉMOIGNAGES

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership

GGCLC_WebBanners_Executive.jpg

TÉMOIGNAGES

Ma participation à la Conférence canadienne du gouverneur général sur le leadership m’a profondément marquée. Deux semaines de rencontres fascinantes, de discussions animées, de remises en question d’idées préconçues et l’assurance que nous sommes tous des leaders chacun à notre mesure. Sillonner Terre-Neuve-et-Labrador en compagnie de leaders d’horizons fort divers m’a permis d’analyser certains enjeux de notre société sous des angles insoupçonnés et a profondément changé ma façon de travailler. Une expérience humaine fascinante à ne pas manquer!
Sophie-Emmanuelle Chebin (2008)
Première directrice
Initiatives stratégiques et intégration, Canadien National

Ma participation à la CCGGL 2008 aura été l'une de mes meilleures expériences de croissance. Ce fut pour moi une belle occasion d'apprendre ce qui fait du Canada un si merveilleux pays, de réfléchir à des choses que nous tenons souvent pour acquises et de grandir intellectuellement en tant que Canadienne, que dirigeante et que personne. Nous n'avons pas à être tous d'accord sur les enjeux qui se présentent, mais nous devons écouter, apprendre et croître dans ce monde en constante évolution. La Conférence constitue une occasion fantastique de découvrir ce que le Canada a de meilleur à offrir.
L'honorable Stéphanie Cadieux (2008)
Ministre du Développement communautaire, sportif et culturel, Colombie-Britannique
MLA Surrey-Panorama

La Conférence, pour moi, ça été 15 jours d’inconfort, de stress, de questionnements, de discussions, d’éveil, de consensus et d’énergie nouvelle. J’ai été confronté à des réalités troublantes dans tous les endroits que notre équipe a visité. Une expérience inoubliable et enrichissante qui nous oblige à penser autrement pour la suite des choses.
Benoît Celestino (2008)
Président national
Syndicat des technicien(ne)s et artisan(e)s du réseau français de Radio-Canada (STARF)

Je n'aurais jamais imaginé que j'allais passer mon été à visiter le Nouveau-Brunswick à bord d'un autobus de l'ère disco en compagnie de fonctionnaires, de syndicalistes, de dirigeants d'entreprises et même d'un politicien péquiste, mais je ne regrette pas de l'avoir fait ! J'en ai beaucoup appris sur une région que je connaissais peu, sur l'action et l'engagement communautaires, et ce qui nous relie en une seule nation. J'ai aussi beaucoup appris de mes compagnons de voyage, et des admirables membres des communautés que nous avons visitées. Je recommande chaudement l'expérience.
Naheed Nenshi (2008)
Maire de Calgary

Une expérience éducative, enthousiasmante et épuisante ! Sans conteste l'une des meilleures expériences de ma vie, tant sur le plan professionnel que personnel ! Croyez-moi, ce n'est pas ce à quoi vous vous attendez, c'est 100 fois mieux. Quand mon patron m'a demandé de poser ma candidature, tout ce qui m'est venu à l'esprit était la montagne de courriels qui m'attendrait à mon retour, et je n'étais ni emballée ni optimiste, ne voyant pas ce que j'allais retirer de la Conférence. Je croyais que mon esprit et mon cœur étaient déjà ouverts. Je croyais déjà comprendre le principe de diversité et sa valeur dans le monde et en affaires. Je croyais connaître notre grand pays. J'ai découvert qu'en fait, je ne savais pas grand-chose. La Conférence changera votre façon de penser, de travailler et, de manière plus importante, de vivre.
Elizabeth Fretheim (2008)
Directrice, stratégie commerciale et durabilité – logistique
Walmart

La Conférence canadienne du Gouverneur général 2000 a représenté pour moi une occasion exceptionnelle. Je la considère encore aujourd’hui comme une expérience d’apprentissage unique. J’ai eu le privilège d’être choisie, puis ensuite d’être mise en présence de nombreuses personnes venant de divers milieux. La Conférence m’a permis de mieux connaître mon pays, de mieux me connaître, et de voir comment je pouvais devenir une meilleure dirigeante. Elle m’a aidée à grandir sur les plans professionnel et personnel. La Conférence est une expérience à ne pas manquer.
Katya Laviolette (2000)
Vice-président, resources humaines, Transcontinental Media

La Conférence représente une expérience enrichissante pour les dirigeants émergeants du mouvement syndical. C’est une occasion parfaite pour le réseautage. La Conférence élargit les horizons de chacun et permet à des gens aux circonstances entièrement différentes de mettre leurs idées préconçues de côté et d’échanger leurs idées dans une atmosphère propice à l’ouverture et à la découverte.
Leo Gerard, président
Métallurgistes unis

Ça a vraiment été la meilleure expérience de développement personnel et professionnel que j'aie jamais vécue. Cette visite d'une région différente du Canada et rencontrer des gens actifs au sein d'entreprises, de syndicats et d'ONG, des militants de la cause sociale, ainsi que des autochtones m'a donné une nouvelle perspective du Canada et de moi-même. Chaque groupe d'étude, avait été composé spécialement de gens venant de divers milieux. Chacun était un dirigeant d'un type ou d'un autre, et souhaitait devenir meilleur en tant que tel et en tant qu'individu. Nous nous sommes rendu compte, pendant ou après la Conférence, que nous avions beaucoup appris les uns des autres. Cette expérience constitue un forum exceptionnel, une occasion unique de grandir.
Bruce Parker (2008)
Directeur principal, trésorerie et expansion commerciale
Potash Corp

Cette conférence sur le leadership vous changera. C’est d’abord l’expérience d’une vie. C’est une occasion de rencontrer des gens aussi différents qu’intéressants qui évoluent dans tous les milieux et qui peuvent tous contribuer à votre croissance personnelle. Vos idées préconçues se dissiperont et vous aurez envie de changer les choses. Ensuite, la Conférence vous apportera quelque chose chaque jour de votre vie. Vous y découvrirez ce qu’est un vrai leader, qu’il faut écouter avant de parler, que vous pouvez apprendre de ceux que vous considériez incapables de vous enseigner quelque chose, qu’il vaut mieux comprendre qu’essayer de convaincre et qu’il vaut mieux accepter respectueusement d’être en désaccord avec quelqu’un. En deux mots, vous serez fier d’être canadien.
Jean Fahmy (2004)
Chef de la direction, brainPen inc.

Aucune autre expérience d'apprentissage du leadership n'a pour classe notre grand pays, ses communautés diverses et sa géographie immense. Fait peu courant, les participants, tous des dirigeants provenant de tous les milieux professionnels du Canada étaient les professeurs et mentors les uns des autres. Deux semaines où l'on est confronté à des enjeux, environnements et circonstances socio-économiques pour la première fois dans bien des cas. On constate soi-même les succès, les luttes et les innovations qui marquent la vie de nos concitoyens canadiens et de ceux qu'ils représentent. C'est une occasion pour vous et votre groupe de présenter, de remettre en question et de débattre des nombreux enjeux d'intérêt public, qui vous en apprendra plus sur votre pays et sur vous-même que tout autre cours ou atelier. Les amis et collègues que j'ai rencontrés ont eu une influence positive et durable sur mon développement professionnel et personnel.
Riel Bellegarde (2008)
Directeur général régional
Affaires indiennes et du Nord Canada, Saskatchewan

J'y allais pour me faire brasser. Il faut savoir se laisser influencer. Il faut être très, très ouvert d'esprit. J'ai appris que rien n'est tout noir ou tout blanc, mais qu'il y a beaucoup de nuances de gris.
Claude Pinard (2000)
Vice-président, Communications, Saputo Inc.

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership est une opportunité d'apprentissage du leadership qui ne se présente qu'une fois dans une vie. Le fait de travailler avec des gens qui venaient de milieux professionnels et culturels très différents des miens m'a permis d'apprendre énormément. Nous avons constaté que même si parfois nous n'avions aucune valeur de base en commun, nous devenions des amis proches, apprenions beaucoup les uns des autres ainsi que des dirigeants des communautés que nous rencontrerions chaque jour. J'ai dû agir comme je ne l'aurais normalement jamais fait, et ce, tant du point de vue physique qu'émotionnel. Tous ceux et celles qui souhaitent pousser leur sens du leadership au-delà de sa définition traditionnelle devraient participer à la Conférence !
Mauricette Howlett, M. Sc. (2008)
Directrice régionale, Agence de la santé publique du Canada, région de l'Ontario et du Nunavut

En tant que néo-Canadien, j'estime que la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership m'a aidé à mieux comprendre et à mieux prendre contact avec mon pays d'adoption. Pendant ces deux semaines, notre groupe d'étude a visité la Nouvelle-Écosse. Nous avons rencontré des dirigeants et des parties prenantes, des gens remarquables qui font quotidiennement avancer leurs communautés. Nous avons discuté d'enjeux importants et forgé de solides amitiés avec des personnes différentes dont nous n'aurions jamais fait la connaissance au cours de notre vie normale. J'ai assisté à plusieurs cours sur le leadership au fil de ma carrière, et je peux affirmer que bien peu d'entre eux peuvent m'ont apporté autant que la Conférence. Elle constitue indubitablement l'expérience de toute une vie !
Amrit Mehta (2008)
Directeur, planification stratégique
GM Canada

Claude Pinard m'avait annoncé que cette conférence avait été pour lui "a life changing experience". Rien de moins... Je dois dire que c'est toute une transformation de notre vision du monde que cet évènement nous permet d'amorcer. Le choc est brutal et intense et dans les mois qui suivent, on se rend compte que notre perception de la société est dorénavant altéré et pour le mieux, nous permettant de poser un regard plus réfléchit et plus complet sur le monde dans lequel nous vivons. Concrètement pour moi, la conférence me donna l'idée d'un projet ambitieux ainsi que l'énergie et la confiance nécessaire à le réaliser. Ainsi, après 2 ans de travail, j'ai récemment annoncé le lancement de Bénévoles d'affaires, organisme permettant le maillage des gens d'affaires au sein d'OSBL au Québec. Les principaux partenaires de BA sont Centraide du Grand Montréal et La Chambre de commerce de Montréal.
Ugo Dionne (2004)
Président, SYNESIS, membre du réseau Multihexa

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2008 a été un voyage remarquable où nous avons découvert : l'interrelation entre les secteurs, diverses approches de leadership, les nombreux visages de notre merveilleux pays, de nouveaux amis et réseaux, et qui nous sommes vraiment. La courte durée de ce voyage (bien que 2,5 semaines aient semblé beaucoup au départ, c'est bien peu, tout considéré) n'a fait que rendre les choses encore plus extraordinaires. La Gouverneure générale était elle-même très présente et a beaucoup impressionné les participants, tout comme l'ont fait plusieurs autres conférenciers et participants. J'ai été honorée d'être sélectionnée pour la cohorte de 2008. Je recommande l'expérience à tous ceux et celles qui s'intéressent à l'édition 2012.
Elisa Campbell (2008)
Directrice
Design Centre for Sustainability, Université de la Colombie-Britannique

Dans notre secteur d’activité, on croit que les gens se comportent en fonction d’une façon de penser qui, elle-même, est basée sur certaines valeurs et expériences. Je peux affirmer que ma participation à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2004 a changé mes propres vues sur des enjeux importants qui concernent notre pays. J’ai notamment saisi une autre facette du mot communauté en marchant dans la région Est de Vancouver, et j’ai appris l’histoire des Premières Nations, découvrant par la même occasion les difficultés et les défis qu’elles affrontent et sur lesquels se fondent leur perspective de l’autonomie gouvernementale. Pendant que je vivais ces moments parmi tant d’autres tout aussi mémorables en compagnie d’un groupe diversifié d’autres participants, je me suis dit que notre pays serait meilleur si chaque Canadien faisait comme nous. J’ai eu de la chance. À moi maintenant de partager ces précieux acquis.
François Hudon (2004)
Vice-président principal, Directions Québec et Atlantique
BMO Banque de Montréal

En participant à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2008, j'ai eu l'occasion exceptionnelle d'apprendre auprès de dirigeants canadiens et étrangers réputés. La chance de pouvoir écouter, s'éduquer et interagir avec des dirigeants, des conférenciers et d'autres participants dans des contextes officiels et officieux nous a permis d'ouvrir des dialogues francs, respectueux et divers sur les façons de faire connaître le succès aux communautés du Canada et du reste du monde. J'ai appris autant sur moi-même que sur mes collègues. C'est là que nous avons pu constater comment des dirigeants sont allés au-delà de leurs « zones de confort » personnelle et professionnelle pour que les autres membres de leurs communautés bénéficient d'un milieu de vie meilleur et plus sûr. J'ai mis six mois à assimiler ce que j'avais vécu avant d'appliquer ce que j'avais appris à ma carrière et à ma vie communautaire.
Scott Tod (2008)
Sous-commissaire
Police provinciale de l'Ontario

Ce fut pour moi un honneur de prendre part à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2008 et d'être du groupe d'étude qui a visité Terre-Neuve-et-Labrador. La côte est nous a ravis et nous avons été bien accueillis partout. Mes coéquipiers étaient des professionnels actifs dans divers domaines, ce qui rendait les choses intéressantes. Je suis fière d'avoir été des leurs. Nous voyagions chaque jour, devions nous lever tôt et discutions tard le soir. C'était épuisant mais très satisfaisant. Je chérirai toujours mes souvenirs de cette expérience que je recommande à tous.
Regilee Adla (2008)
Gestionnaire par intérim, Finances et administration
Ministère de la Culture, de la Langue, des Aînés et de la Jeunesse, Gouvernement du Nunavut

Je pourrais dire que ma participation à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2008 a changé ma vie, mais cela ne serait pas suffisant. Cette occasion de vivre une expérience globalisante au sein d'un groupe de collègues issus de différents milieux a été pour moi un véritable cadeau. Bien que je sois née au Canada, je n'ai découvert ma fierté pour lui que grâce à la Conférence. Je vois maintenant d'un œil nouveau des notions comme le leadership, la communauté et d'autres sujets qui touchent notre pays. L'expérience m'a menée beaucoup plus loin que je ne l'aurais imaginé, a remis en question ma conception de mon rôle dans ma propre communauté. J'ai été exposée à des idées, des histoires et des points de vue comme je ne l'aurais jamais été ailleurs. J'ai eu la chance de prendre part à des dialogues stimulants sur les qualités qu'un dirigeant doit posséder pour faire évoluer une communauté et notre pays. On peut vraiment dire que ce type d'expérience change une vie !
Michelle M. Campbell (2008)
Présidente et chef de la direction
St. Joseph's Health Care Foundation, London, Ontario

J'ai été honorée d'être parmi les Canadiens choisis pour vivre cette expérience personnelle qu'est la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership. J'ai encore les larmes aux yeux quand je pense, des années plus tard, à tous les gens extraordinaires que j'ai rencontrés dans les communautés que j'ai visitées. La fierté que j'ai éprouvée pour leurs réalisations collectives m'a rendue encore plus fière de mon pays. Ma participation à la Conférence m'a transformée personnellement, a fait de moi une meilleure dirigeante. Il était particulièrement gratifiant de s'immerger dans cette diversité : on doit être prêt à sortir de son cocon pour pleinement tirer avantage de cette expérience exceptionnelle. Je crois qu'elle m'a rendue meilleure. Je suis reconnaissante de l'avoir vécue et je n'y changerais rien du tout.
Darla Leard (2008)
Représentante régionale, région des Prairies
Congrès du travail du Canada

Le Canada m'a semblé plus grand et plus petit à la fois dans le cadre de la Conférence 2008. Nous avons vécu cette expérience dans une partie du pays très diverse avec des gens qui représentaient la diversité de leur province. Je me rends compte que lorsque nous voyions tous d'un œil différent nos expériences passées, nous trouvions aussi un lien commun entre elles. Au lieu de les diviser, l'expérience a rapproché les membres de notre groupe. Ces deux semaines ont été fabuleusement enrichissantes et j'encourage les gens à qui l'occasion se présentera de la saisir. La Conférence a fait de moi un meilleur Canadien et un meilleur dirigeant. J'espère en faire profiter ceux qui m'entourent.
Byron Goerz (2008)
Président
Ensemble environnemental, technique et opérationnel
Syndicat des employées et employés de service et du gouvernement de la Colombie-Britannique

Un ancien de la Conférence 2004 m'ayant poussé à participer à l'édition 2008, je savais mieux que les autres participants ce qui m'attendait. Cela dit, la Conférence a quand même dépassé mes attentes. La chance de rencontrer des gens de tous les milieux, de voir un groupe de gens qui ne se connaissaient pas se rapprocher et tisser des liens d'amitié en à peine plus de deux semaines : voilà une expérience qui me restera précieuse. Notre visite d'étude nous a beaucoup appris, mais nous avons aussi beaucoup appris les uns des autres. Je suis revenu de la Conférence avec une meilleure idée de ce que je voulais faire de ma vie.
David Black (2008)
Vice-président
Le Syndicat canadien des employées et employés professionnels et de bureau

Lors de la Conférence de 2004, Adrienne Clarkson a dit « Il y a des leaders qui observent les mouvements des gens et qui, doucement mais fermement, les rassemblent en les encadrant de tous côtés, tel un chien de berger. » Ces mots sont venus confirmer le fait que je n’ai pas besoin d’être un « dynamo » ou un héros pour être un leader efficace. Nous avons rencontré des leaders dans des collectivités du Yukon, des leaders et conférenciers actifs aux niveaux national et international et des leaders qui participaient à la Conférence comme nous. Nous avons constaté que le but premier des vrais leaders est d’encourage le leadership chez les autres, et qu’ils sont capables de poser des questions, de remettre en question des idées reçues, même les leurs. C’est là qu’est le principe de la Conférence. C’est une expérience sans pareille qui a fait de moi une meilleure Canadienne et une meilleure fonctionnaire.
Johanna N. Read (2004)
Directrice, Planification et Intégration, Le Réseau du leadership
Agence de gestion des ressources humaines de la fonction publique du Canada

Quelle expérience! Non seulement vous en apprenez sur votre pays, ses habitants et sur la diversité, mais vous apprenez beaucoup sur vous-même. La Conférence crée un environnement qui permet de connaître plusieurs points de vue, de remettre des a priori et vous expose à un large éventail d’opinions nouvelles et parfois provocantes. Et pour couronner le tout, vous voyagez et rencontrez des gens fantastiques dont les propos vous touchent de façon inattendue. La Conférence est une expérience à ne pas manquer qui vous marque pour la vie.
Michael Jolliffe (2004)
Vice-président, Affaires gouvernementales et communications, AMEC Americas

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership est une occasion extraordinaire de grandir en tant que leader. Elle met en contact direct des meneurs provenant de contextes divers. Elle favorise le réseautage durable de leaders qui désirent tous ensemble faire du Canada un meilleur pays. Elle nous permet de mieux nous connaître en tant que leader et de voir combien le fait de travailler de concert aide à trouver des solutions qui feront toute la différence. Cette Conférence a véritablement été la meilleure expérience de développement du leadership « réaliste » que j’aie jamais vécue.
Doreen Cole (2004)
Directrice générale, Stratégie et croissance de l’entreprise
Shell Canada Ltd.

Ayant assisté à plusieurs événements d’apprentissage à « grand impact » au fil de ma carrière, j’avais hésité à m’inscrire à la Conférence en me demandant si j’allais y apprendre quelque chose de nouveau. Heureusement que j’ai décidé d’y participer. Je ne crois pas avoir déjà rencontré un tel rassemblement de talents d’envergure nationale et internationale dans le cadre d’un événement de cette ampleur. Les conférenciers étaient plus impressionnants que tous ceux que j’avais rencontrés auparavant. Je n’oublierai jamais ce que j’ai appris de leaders actuels et futurs issus des secteurs privé et public, de même que des sphères syndicale et gouvernementale. La preuve que la Conférence est vraiment exceptionnelle? Je suis régulièrement en contact avec d’autres participants, chose que j’ai rarement fait avec les personnes que j’ai côtoyées lors d’autres événements du genre. La Conférence donne l’occasion de rencontrer des gens qui continueront à forger l’avenir du Canada. Je suis très heureux d’y avoir pris part.
Daniel Watson (2004)
Sous-ministre adjoint
Diversification de l’économie de l’Ouest Canada, région de la Saskatchewan

En 1995, j'ai passé deux semaines à sillonner l'ouest du Québec dans un autobus scolaire rempli de gens dans la quarantaine. Mon patron m'avait dit d'y aller, mais l'idée ne m'enchantait pas au début, pensant que ce serait une perte de temps. Je me trompais royalement. J'avais passé toute ma carrière dans le secteur pétrolier, avec des gens qui voyaient le monde à peu près comme moi. La Conférence m'a vraiment ouvert les yeux. Mes compagnons de tournée n'étaient pas des gens d'affaires, loin de là, et leur point de vue était très différent du mien. Je n'ai jamais oublié les leçons qu'ils m'ont apprises, et je suis certain qu'ils ne m'ont pas oublié non plus!
Neil Camarta (1995)
Vice-président, Sables bitumineux, Shell Canada

Ceux qui profitent le plus de cette expérience sont ceux qui peuvent se libérer de toute prise de position pendant deux semaines pour explorer et, avec un peu de chance, comprendre les intérêts d’autrui. Bien que mes principes de base n’aient pas changé, ma façon de voir « les gens d’en face » a beaucoup évolué. Je crois que je travaille bien plus efficacement depuis la Conférence.
George Heyman, président
Syndicat des fonctionnaires et des employés de service du gouvernement de la Colombie-Britannique

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership m’a permis de mieux connaître d’autres régions du pays et, par la même occasion, de m’identifier à des gens et à des lieux au point de vue du leadership et de la diversité. Cette expérience formatrice au niveau personnel a renouvelé le respect que j’ai pour les autres et m’a aidé à mieux comprendre les nombreuses cultures qui composent le Canada. La diversité est présente dans nos vies comme dans notre travail, et c’est grâce à cette diversité que des dirigeants trouvent la force et la volonté de relever des défis qui se dressent devant nous tous. C’est ce que j’ai constaté pendant notre visite dans le Sud-Ouest de l’Ontario et qui a laissé une empreinte indélébile sur ma vie personnelle et professionnelle.
Richard Paton (2004)
Directeur, Plan d’embauchage des Inuits
Ministère des Ressources humaines, Gouvernement du Nunavut

La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership 2004 a changé ma vision des choses. Ce contact avec une telle variété d’opinions, d’idéaux et de vues au niveau des entreprises, des gouvernements et des collectivités en valait vraiment la peine. J’ai trouvé rafraîchissant le fait de voir le meilleur et le pire de notre pays à travers les yeux de participants souhaitant améliorer leurs aptitudes au leadership pour mener plus loin leurs organisations et notre pays. Grâce à la Conférence, je suis devenue un bien meilleur leader.
Joan Jessome (2004)
Présidente, Syndicat des employés du gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Ces deux semaines ont été les plus stimulantes de ma vie. Je crois qu’aucun autre séminaire, cours de leadership, livre ou contexte professionnel ne m’aurait procuré le genre d’idées et de révélations que j’ai eues lors de la Conférence. La Conférence nécessite de ses participants une action constante et le rejet des limites personnelles, faisant ainsi émerger le leader efficace chez chacun d’entre eux et exposant au grand jour leurs forces et faiblesses. Plus que tout autre événement dans ma vie, ces deux semaines m’auront permis de mieux savoir qui je suis, comment je peux coexister avec les autres, comment j’affecte l’existence des autres et comment les autres influent sur la mienne. Cette expérience a été tellement concluante qu’elle m’a incitée à modifier mon mode de leadership. Il existe un magnifique lien entre nous, Canadiens de partout au pays. La connexion humaine et la prise de connaissance quant à nos luttes communes que j’ai pu établir lors de la Conférence ont contribué à raviver mon patriotisme et mon amour pour le Canada. Quiconque participe à la Conférence en tirera des avantages notables et durables.
Marni Schecter-Taylor (2004)
Présidente, Giving Matters Inc.

De temps en temps, nous voyons la lumière et nous sommes capables de mettre en veilleuse nos idées préconçues, nos valeurs et nos points de vue. Généralement, cela nous permet de voir les choses de toute autre façon. Parce que j’ai été mis en présence de différents types de leadership, j’ai pu mieux comprendre le mien. J’ai appris que plus nous visons haut et plus nous nous engageons sérieusement, plus nous y gagnons. La Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership a été un événement inoubliable qui m’a aidé à mieux me connaître, ainsi qu’à mieux connaître le Canada et le monde.
David MacKenzie (2004)
Directeur général, Centre des arts de la Confédération

La Conférence d'étude offre une occasion unique de mieux connaître et comprendre le Canada et les Canadiens. C'est un bienfait précieux que m'ont apporté la visite d'étude et le reste de la Conférence, mais ce n'était que le premier. J'ai maintenant dans toutes les régions et dans tous les secteurs des amitiés et des relations fidèles qui continuent de m'enrichir sur les plans personnel et professionnel.
Ric Cameron (1983)
Vice-président principal, CIDA

La Conférence d'étude canadienne du Gouverneur général de 2000 a été pour moi une expérience épuisante mais tellement enrichissante. J'ai appris à mieux saisir les enjeux de notre pays, à mieux comprendre les préoccupations sociales, économiques et politiques de la région où mon groupe s'est rendu (N.-B. et Î.-P.-É.). Je vois mieux comment peut régner l'harmonie dans une fédération bilingue et multiculturelle comme la nôtre.
Thomas Ullyett (2000)
Sous-ministre adjoint, Direction des services juridiques
Ministère de la Justice du Yukon

C'était absolument fascinant d'échanger avec des gens d'origines et de points de vue différents sur la question du leadership et des collectivités. Nous avons eu de nombreux débats vigoureux, souvent jusqu'à une heure avancée, et bien que personne n'ait vraiment changé d'idée entièrement, on sentait une volonté encourageante de trouver un terrain d'entente. J'ai été impressionné par la passion qu'y mettaient les participants. La Conférence a eu de nombreux effets positifs dans ma vie personnelle et professionnelle.
Gordon Mooney (2000)
Vice-président principal, Services bancaires personnels et commerciaux
Alberta Treasury Branches Financial

C'est une expérience qui a profondément influencé ma vie. Ce que j'ai appris durant la Conférence a changé ma façon de voir les choses et ma façon de travailler. On ne trouve pas ça dans d'autres formules de développement personnel.
Paul LeBlanc (2000)
Agent de communications principal
Agence de promotion économique du Canada atlantique

Avec trois ans de recul pour analyser ce que j'ai vécu à la Conférence d'étude canadienne du Gouverneur général de 2000, je peux dire que j'ai une vision plus large du Canada et de ses enjeux de société. J'en sais plus sur la Nouvelle-Écosse, bien sûr, mais aussi sur moi-même et mes propres capacités. Mes collègues de tournée m'ont aidé à réaliser mon potentiel, ce qui m'a donné plus de confiance pour continuer à faire ce que je faisais, créer des ponts entre les cultures par le développement communautaire. D'ailleurs, j'ai lancé ma propre firme de consultation depuis, une décision que j'attribue à l'expérience acquise à cette occasion.
Francis Erasmus (2000)
Président, Bridging Circles

J'ai eu la chance unique de participer à la Conférence d'étude canadienne du Gouverneur général. Le fait d'explorer toutes sortes de sujets culturels, économiques et sociaux, au sein d'un groupe d'étude formé de gens aux intérêts les plus divers, a joué un rôle important dans une carrière où je dois composer avec des exigences multiples : faire fructifier l'actif de nos propriétaires, faire prospérer l'industrie et la collectivité dont nous faisons partie et, idéalement, apporter quelque chose à ce magnifique pays qui est le nôtre.
Fraser Walsh (1991)
Président, Heritage Salmon Ltd.

La Conférence a changé ma vie. J’ai non seulement ouvert un nouvel œil sur les différentes facettes de notre société, dont la pauvreté, l’analphabétisme, la maladie, les syndicats, les entreprises et les services sociaux, mais aussi sur moi-même et sur le pays où je vis et sur lequel j’exerce un certain impact. Je connais mieux la façon dont je peux influencer, modeler et appuyer une plus grande partie de cette terre qui est notre foyer, le Canada. La Conférence continue à influer sur mes décisions en tant que leader et sur ma vie personnelle. Merci infiniment à ceux qui m’ont permis d’y participer.
Alex Reed (2004)
Registraire / Directeur des services à la clientèle
Institut de technologie du Sud de l’Alberta

Donateurs

La Conférence est financée par des dons d'organisations et d'individus, pour développer le leadership au Canada.

Membres 2012

Communauté des anciens

Ressources supplémentaires destinées aux anciens de la Conférence.